Hypertonie : causes, symptômes et traitements médicaux

Копирайтинг на французском на медицинскую тематику. Гипертония: причины возникновения заболевания, симптомы, лечение. Очень интересное видение проблемы, которое заключается в том, что причиной гипертонии является напряжение в мышцах, в свою очередь обусловленное стрессом.

L’hypertonie est une maladie d’origine musculaire. Elle se traduit principalement par l’exagération et la permanence d’une tension musculaire quand le muscle est au repos. Autrement dit, c’est une maladie qui se manifeste par la co-contraction du couple de muscles antagoniste et agoniste, et qui comme son nom l’indique, désigne un niveau assez élevé de tonus musculaire. Elle se décline de deux différentes manières que sont l’hypertonie musculaire pyramidale encore appelée spastique ou élastique, et l’hypertonie musculaire plastique encore appelée hypertonie musculaire extrapyramidale. Quelles sont les causes de cette maladie, ses symptômes et les traitements médicaux qui existent ?

Quels sont les causes et symptômes de l’hypertonie ?

L’hypertonie comme dit plus haut est de deux types : pyramidal et extrapyramidal. Dans les deux cas, la maladie est principalement de cause neurologique avec parfois, d’autres causes telles que l’altération des noyaux gris centraux, une mauvaise transmission dopaminergique ou l’épuisement des divers ligaments. Comme symptômes, on peut noter la raideur et la douleur ressentie au niveau des muscles, l’apparition de façon soudaine de mouvements involontaires et incontrôlés ainsi que les tensions musculaires ou encore une difficulté dans la coordination des mouvements et de l’équilibre.Il faut néanmoins préciser qu’elle possède certaines spécificités selon la classification ; spécificités qu’il est important de souligner.

– l’hypertonie pyramidale :

Elle est la plupart du temps causée par la lésion du faisceau de fibres nerveuses responsables des mouvements volontaires encore appelé voie pyramidale. Il est à noter que l’hypertonie pyramidale est décuplée par la fatigue et l’effort quotidien. Cette dernière se manifeste principalement par le durcissement des muscles extenseurs et fléchisseurs des membres inférieurs et supérieurs de telle sorte qu’il s’établit une résistance progressive lorsqu’on essaie de déplacer l’un des membres atteints. Lorsque cette résistance devient très prononcée, on parle de spacité.

– l’hypertonie extrapyramidale :

Comme son nom l’indique, cette hypertonie est rencontrée dans le syndrome extrapyramidal et se retrouve très souvent dans une autre maladie appelée : la maladie de Parkinson. Elle est causée par le mauvais fonctionnement du système nerveux extrapyramidal qui est chargé des différentes postures du corps ainsi que du tonus dans les muscles, et touche tant les muscles extenseurs que les muscles fléchisseurs. Elle se manifeste généralement par le figement de l’articulation dans la position où elle se trouve après relâchement des prises du praticien sans un retour vers la position de départ. Cette position est qualifiée de position « en tuyau de plomb ». C’est ensuite que le membre cède peu à peu, à petits coups avec un mouvement dit de « roue dentée ».

Quel traitement est adapté pour l’hypertonie musculaire ?

À ce jour, il n’existe pas encore de traitement miracle capable de guérir complètement le malade de l’hypertonie musculaire. Les scientifiques travaillent tous les jours pour élaborer une solution durable, compte tenu de l’origine neuronale de la maladie. Néanmoins, il existe des traitements médicaux permettant de soulager un tant soit peu les patients. Il s’agira principalement de soigner les symptômes affectant le malade afin de lui permettre de vivre à peu près normalement. Mais il est intéressant en plus des traitements médicamenteux, d’associer la kinésithérapie. Cette combinaison de solutions offre une meilleure amélioration de l’état de santé de la personne souffrante.

Enfin, il est nécessaire avant toute conclusion suite à l’apparition des différents symptômes, de consulter un spécialiste. Car, les symptômes de l’hypertonie peuvent parfois s’apparenter à ceux de maladies dégénératives plus graves telles que SLA mieux connue comme étant la maladie de Lou Gehrig ou sclérose latérale, les blessures de la moelle épinière ou encore la sclérose en plaques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.